16.8 C
Médine
jeudi, février 29, 2024

La Rawdah : un Jardin du paradis dans la mosquée du Prophète – Médine

- VOTRE PUB ICI -spot_img

La Rawdah (arabe : الروضة ; “Le Jardin” ; également translittérée en “Rawda” ou “Rauda”), parfois appelée al-Rawdah al-Shareef (arabe : الروضة الشريفة ; “Le Noble Rawdah (Jardin)”) est l’une des Riyadhul Jannah (arabe : رياض الجنه ; “Jardins du Paradis” ; couramment translittérée en “Riyazul Jannah”) et désigne la zone située entre le tombeau du Prophète ﷺ et son minbar. C’est un lieu d’une immense importance spirituelle et historique, contenant six piliers érigés exactement là où se trouvaient les colonnes originales, faites de troncs de palmiers dattiers, durant la vie du Prophète ﷺ.

Limites de la Rawdah

Les érudits ont divergé sur les limites de la Rawdah. Plusieurs Hadiths définissent les frontières de la Rawdah.

Première opinion : Entre le tombeau du Prophète ﷺ et son pupitre

La première opinion situe la Rawdah entre la maison d’Aïcha (RA), où se trouve la tombe du Prophète ﷺ, et son pupitre. Cette opinion s’appuie sur les hadiths suivants :

“Entre ma maison et mon pupitre se trouve l’un des jardins du Paradis et mon pupitre se dresse sur mon bassin (al-Hawd).” [Rapporté dans Sahih al-Bukhari]

À noter que le Bassin mentionné dans ce Hadith – al-Hawd (arabe : الحوضي) sera situé près de l’entrée du paradis le Jour du Jugement, et ceux qui sont autorisés à boire de son eau par le Prophète ﷺ ne ressentiront plus jamais la soif. L’eau d’al-Hawd provient d’une rivière du Paradis, connue sous le nom d’al-Kawthar (arabe : الكوثر). À propos de ce bassin, le Prophète ﷺ dit :

“Mon bassin est si grand qu’il faut un mois de voyage pour le traverser. Son eau est plus blanche que le lait, et son odeur plus agréable que le musc, et ses coupes à boire sont aussi nombreuses que les étoiles du ciel. Celui qui en boit, ne ressentira plus jamais la soif.” [Rapporté dans Sahih al-Bukhari]

À propos de son pupitre, le Prophète ﷺ a déclaré :

“Les piliers de ce pupitre sont fermement ancrés au Paradis.” [Rapporté par Ahmad, al-Nasa’i et al-Hakim]

Dans un autre Hadith, la tombe du Prophète ﷺ est mentionnée, plutôt que sa maison :

“Entre ma tombe et mon pupitre se trouve l’un des jardins du paradis.” [Rapporté par Ahmad, Bayhaqi et Ibn Abi Shayba]

Le Prophète ﷺ déclare dans un autre Hadith :

“Mon pupitre est sur l’une des portes du paradis. Entre le pupitre et la maison d’Aïcha se trouve l’un des jardins du paradis.” [Rapporté par Al-Haytami]

Selon ces trois narrations, la Rawdah est la zone entre le pupitre et la Chambre Sacrée, mesurant environ 26,5 mètres d’ouest en est le long du mur sud original (Qibla). Elle ne s’étend pas au-delà.

Deuxième opinion : Entre les maisons du Prophète ﷺ et son pupitre

La deuxième opinion est que la zone de la Rawdah est plus grande. Les érudits citent une autre narration comme preuve, dans laquelle le Prophète ﷺ a dit :

“Entre ces maisons (signifiant les maisons appartenant au Prophète ﷺ) et mon pupitre se trouve l’un des jardins du Paradis, et le pupitre est l’une des portes du Paradis.” [Rapporté par Ahmad]

Durant la vie du Prophète ﷺ, ses maisons étaient situées à partir du coin sud-est de la Mosquée Nabawi, où les visiteurs se tiennent maintenant face à la Muwajaha pour saluer le Prophète ﷺ et ses compagnons, jusqu’au coin nord-est de la mosquée. Elles s’étendaient donc le long du mur est de la mosquée.

Du coin nord-est, elles s’étendaient encore le long du mur au nord jusqu’au coin nord-ouest. La Rawdah s’étendrait alors du pupitre du Prophète ﷺ, positionné à peu près à mi-chemin le long du mur sud (Qibla) de la mosquée, jusqu’à sa maisons, qui étaient réparties le long des murs est et nord, jusqu’à l’ancienne Bab al-Rahmah (Porte de la Miséricorde).

De plus, certains érudits estiment que dans la narration qui dit : “Entre ma maison et mon pupitre se trouve l’un des jardins du Paradis”, le mot “maison” devrait être interprété comme signifiant toutes les maisons du Prophète ﷺ, plutôt que seulement la maison d’Aïcha, qui plus tard est devenue le lieu de sa tombe bénie.

Troisième opinion : Entre la maison du Prophète ﷺ et sa musallah

Une troisième opinion étend encore davantage la zone de la Rawdah. Elle repose sur le hadith suivant dans lequel le Prophète ﷺ a déclaré :

“Entre ma maison et mon musallah se trouve l’un des jardins du Paradis.” [Rapporté par Tabarani, al-Haytami et Ibn Shabba]

Cette narration étend la Rawdah de la tombe du Prophète ﷺ jusqu’à la zone de la musallah, où la communauté musulmane effectuait ses prières de l’Aïd, située au-delà de la zone construite de Médine près de la Mosquée al-Ghamamah.

Sa’d ibn Abi Waqqas (RA), l’un des dix compagnons promis au paradis par le Prophète ﷺ, a construit une maison à l’ouest de la Mosquée Nabawi dans la zone décrite dans cette narration, afin de recevoir les bénédictions de vivre dans la zone de la Rawdah. Aïcha et d’autres compagnons ont approuvé ses actions pour cette raison.

Conclusion Compte tenu des hadiths mentionnés, il semble que le Prophète ﷺ décrive le même jardin du Paradis, qui s’étend à travers toutes les zones, qu’il ait mentionné une partie plus petite ou plus grande à un moment donné.

Littéral ou métaphorique ?

Les opinions divergent quant au fait que la Rawdah soit l’un des “Jardins du Paradis”. Les hadiths concernant cette zone sacrée doivent-ils être pris au sens littéral ou métaphorique ?

Certains érudits sont d’avis que la Rawdah est comme les Jardins du Paradis en ce que la paix et la tranquillité que l’on ressent dans la Rawdah ressemblent à la paix et à la tranquillité du Paradis. D’autres ont dit que cette zone est une passerelle vers les jardins du Paradis et le Bassin d’al-Kawthar pour ceux qui accomplissent de bonnes œuvres dans la Rawdah.

En d’autres termes, le Prophète ﷺ incite les fidèles à accomplir des actes justes dans la Rawdah afin qu’ils puissent boire d’al-Kawthar et atteindre le Paradis le Jour du Jugement. D’autres érudits ont interprété la Rawdah comme étant parallèle à un jardin au-dessus d’elle au Paradis.

D’un autre côté, l’Imam Malik et de nombreux autres érudits sont d’avis qu’il n’est pas nécessaire d’interpréter davantage ces narrations car le sens littéral est crédible et rien dans le Coran et la Sunnah ne s’oppose à cette notion. Selon ces érudits, cette même parcelle de terre a été amenée sur terre depuis le Paradis et sera retournée au Paradis après le Jour du Jugement.

La Rawdah aujourd’hui

Les frontières de la Rawdah aujourd’hui sont délimitées selon la première opinion, c’est-à-dire que la Rawdah est la zone entre le tombeau du Prophète ﷺ et son pupitre à l’intérieur de la Mosquée Nabawi. Cette zone a été considérablement embellie pendant l’ère ottomane dans un effort de sanctifier et de mettre en évidence son importance.

Une partie de la Rawdah se trouve également à l’intérieur de la Chambre Sacrée du Prophète ﷺ derrière la grille dorée et est inaccessible au grand public. Il y a aussi six piliers d’origine à l’intérieur de la Rawdah.

Dimensions La Rawdah est de forme rectangulaire et mesure 26,5 mètres de long d’est en ouest, bien qu’une partie se trouve dans la Chambre Sacrée, donc la zone accessible est de 22 mètres de long. Du nord au sud, elle mesure 15 mètres. La superficie totale de la Rawdah est d’environ 397,5 mètres carrés.

Prière dans la Noble Rawdah

Une fois à l’intérieur de la zone de la Rawdah, vous pouvez faire deux unités de prières Nawafal

- VOTRE PUB ICI -spot_img

SOUTENEZ MEDINATOUNA

Medinatouna est et restera gratuit pour tous ceux cherchant des informations fiables et vérifiées. Vous pouvez cependant contribuer par un don pour nous aider à vous fournir davantage d'articles de qualité, incluant les dernières mises à jour des lois et réglementations.

News
- VOTRE PUB ICI -spot_img